FEDE
Fédération des Associations du Personnel du Service public du Canton de Fribourg

Gestion financière de l’HFR : un bateau ivre

Les audits sur la gestion financière de l’HFR publiés aujourd’hui démontrent ce que nous disons depuis au moins deux ans. Le pilotage stratégique est médiocre, voire inexistant.

Depuis de long mois, le Conseil d’administration de l’HFR tente de faire passer en force des réductions de salaire pour le personnel des soins. Cette stratégie est en train de complètement se retourner contre lui.

Après la volonté des autorités fribourgeoises de professionnaliser ce conseil pour lui donner enfin des compétences, les audits financiers menés à la demande du Conseil d’Etat enfoncent le clou : « Le Conseil d’Etat voit les doutes qu’il a émis sur la gestion financière du HFR confirmé par les audits réalisés à sa demande par l’Inspection des finances (IF)», a-t-il annoncé ce matin.

De manière très synthétique, ces audits démontrent ce que nous affirmons depuis deux ans, forts de notre connaissance intime de l’institution : le Conseil d’administration laisse son hôpital naviguer à vue. En termes techniques, les audits expriment cette certitude : « La comptabilité́ analytique se présente comme un outil d’analyse qui permet aux gestionnaires de fonder leurs décisions sur des éléments tangibles. C’est au niveau de la comptabilité́ analytique que le HFR présente d’importantes lacunes. Elle n’est pas utilisée comme un outil de gestion, puisqu’il n’y a qu’un bouclement par an, deux trimestres après la fin de l’année, et pas de bouclement intermédiaire. »

Le Conseil d’administration porte l’entière responsabilité de cette situation, d’abord pour n’avoir pas exercé son devoir de contrôle, ensuite pour n’avoir jamais su choisir des managers en mesure de piloter stratégiquement l’hôpital, jusqu’à la nomination – enfin – d’un directeur compétent en la personne de Marc Devaud, l’actuel directeur par intérim.

Nos conclusions

LIRE LA SUITE

Les commentaires sont fermés.

Navigation