FEDE
Fédération des Associations du Personnel du Service public du Canton de Fribourg

Résolution de l’Assemblée du personnel de l’Etat de Fribourg du 29 janvier 2018

Réuni en Assemblée générale ce jour, mardi 29 janvier 2019, le personnel de l’Etat de Fribourg constate :
1. Que la proposition de révision de la Loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF) constituerait une péjoration sans précédent des conditions de retraite du personnel de l’Etat de Fribourg.
2. Que la révision reporte la possibilité d’une retraite anticipée sans perte de rente de 60 à 64 ans.
3. Que cette révision aurait pour conséquence des diminutions massives de rentes : – 5% dès l’âge de 30 ans, jusqu’à – 25% entre 40 et 50 ans et jusqu’à – 15% entre 50 et 60 ans.
4. Que la répartition des sacrifices est totalement disproportionnée, contrairement aux engagements pris par le Conseiller d’Etat Georges Godel : la participation de l’Etat se situe entre 26% et 35% (selon le Conseil d’Etat, 42%, chiffre contesté par les organisations du personnel), le personnel assumant les deux tiers, voire les trois quarts, de l’effort.
5. Qu’une telle révision fait reposer l’essentiel du poids des sacrifices sur les salariés, en particulier pour la classe d’âge des 40 à 55 ans, et ce alors que la situation de la CPPEF peut être qualifiée de très bonne.

LIRE la résolution dans son entier, CLIQUER ICI

Les commentaires sont fermés.

Navigation