FEDE
Fédération des Associations du Personnel du Service public du Canton de Fribourg

Caisse de prévoyance : Les employés d’Etat plus déterminés que jamais

LIRE le communiqué de presse de la FEDE dans son entier, Cliquer ici
LIRE l’Article dans La Liberté du 21 février 2019, « Près de 4000 fonctionnaires en colère »

LIRE l’Article dans la Gruyère du 21 fév
rier
2019, « La manif du personnel de l’État a été très suivie »
LIRE l’Article dans le Freiburger Nachrichten du 21 février 2019, « Protest gegen Revision der Pensionskasse »

À l’appel des associations membre de la FEDE et du SSP, près de 4000 personnes se sont réunies ce soir à Fribourg pour faire entendre leur voix. La colère est à son comble.
Le Conseil d’Etat joue un jeu très dangereux dans le dossier de la Caisse de prévoyance. Alors que les associations de personnel appellent à la négociation, alors qu’elles ont formulé des propositions très concrètes pour améliorer le sort des collaboratrices et des collaborateurs de l’Etat dans ce dossier qui engage l’avenir de tous, le Conseil d’Etat n’a pas encore transmis, à ce jour, de nouvelles propositions. Et il déclare parallèlement vouloir sooumettre son projet au Grand Conseil en juin et le mettre en votation populaire à l’automne – un timing irréaliste aux yeux des associations de personnel. Cette attitude a le don de chauffer à blanc le personnel. Pour rappel, dans les variantes proposées par le Conseil d’Etat, son engagement s’élève au mieux à 41,8%. Le personnel demande que l’Etat, comme cogestionnaire de la Caisse, finance les mesures transitoires et compensatoires à hauteur de 58,8% – le montant qu’il paie pour les cotisations de ses collaborateurs. Les associations membres de la FEDE ont fait des propositions concrètes qui assurent que l’Etat prendra sa juste part du financement.

Cliquer ici, LIRE le communiqué de presse dans son entier

Les commentaires sont fermés.

Navigation