FEDE
Fédération des Associations du Personnel du Service public du Canton de Fribourg

Privatisation de l’intendance de l’Hôpital de Tavel, la FEDE s’inquiète et dénonce cette décision

Va-t-on sacrifier la santé sur l’autel de la rentabilité ? Avec la privatisation du service du nettoyage du site de Tavel, l’HFR envoie un très mauvais signe politique. Où s’arrêtera la privatisation au HFR ?

L’HFR nous met devant le fait accompli et donne le signal du démantèlement d’un service public central pour la population. Incompréhensible ! Les économies seront faites sur les salaires pour des professions dont le niveau de salaires est déjà bas. La FEDE ne peut accepter une précarisation des emplois dans les services publics avec à la clé une sous-enchère salariale préjudiciable à la qualité des prestations. Et le COVID a démontré l’importance des mesures d’hygiène sur les différents sites de l’hôpital. La FEDE va interpeller les instances politiques cantonales, ainsi que celles de l’HFR afin qu’elles reconsidèrent cette décision prise sans concertation, ni négociation avec les partenaires sociaux.

Aujourd’hui Tavel, demain Riaz et Billens, et Fribourg pour finir ? Il est exclu d’accepter une diminution des coûts d’exploitation en rognant sur les salaires et en péjorant les conditions de travail des salariés !

Les commentaires sont fermés.

Navigation