FEDE
Fédération des Associations du Personnel du Service public du Canton de Fribourg

Divers

Caisse de prévoyance : L’Etat doit payer sa part

Arrêtons de compliquer des choses simples dans le dossier de la recapitalisation de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg. Pour qu’elle puisse être acceptée, l’Etat doit simplement assumer sa part de l’effort.

Le Conseil d’Etat a présenté ce matin différents scénarios pour la réforme du plan de pension de sa Caisse de prévoyance. En l’état, aucun ne pourra être accepté par le personnel, car l’Etat n’accepte pas de payer sa part.

Dans les variantes proposées, l’engagement de l’Etat s’élève au mieux à 41,8%. Le personnel demande tout simplement que l’Etat, comme cogestionnaire de la Caisse, maintienne son engagement au niveau de ses positions actuelles, soit 58,8%.

Une résolution a été prise par l’Assemblée générale de la FEDE le 21 novembre et adressée au Conseil d’Etat – voir le fichier joint. Elle demande à l’Etat des conditions de retraites dignes pour ses collaborateurs et collaboratrices.

Communiqué de presse du 28 novembre 2018
CLIQUER ICI pour lire le communiqué de presse dans son entier

Convocation à l’assemblée générale ordinaire des délégués-es

qui aura lieu le 

MERCREDI 21 novembre 2018 à 13h30 

A l’Aula du Cycle d’Orientation de Sarine Ouest

Route de Matran 24, 1754 Avry-sur-Matran

 Ordre du jour proposé :

1ère partie (avec les invité-e-s)

  1. Ouverture et salutations
  2. Approbation de l’ordre du jour, vérification des mandats, désignation des scrutatrices et scrutateurs
  3. Procès-verbal de l’assemblée des délégué-e-s du 22 novembre 2017

LIRE LA SUITE – Convocation

Caisse de pension : l’Etat doit assumer sa part

La Caisse de pension du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF) doit revoir son financement pour assurer sa pérennité. Le Conseil d’Etat veut aller vite et vise la mise en vigueur d’un nouveau plan de prévoyance au 1er janvier 2020.

Pour les associations de personnel, ce calendrier est irréaliste. La problématique est complexe et les enjeux colossaux. Les rentes pour le personnel pourraient baisser de presque 20% dans le pire des scénarios. Il est primordial que l’Etat et les partenaires sociaux s’entendent sur les mesures à adopter pour redresser la situation de la Caisse.

Face à cette situation, les associations membres de la FEDE et de la FOPIS, conjointement avec le syndicat SSP, appellent le personnel de l’Etat à venir manifester le

Jeudi 20 septembre, à 17h30 Place-Python, Fribourg > Cliquer ici pour le flyer

 

pour soutenir les revendications suivantes :

  • Un temps de négociation suffisant entre partenaires sociaux et Etat
  • Une répartition équitable des efforts entre employé-e-s et employeurs
  • Maintien de l’attractivité de l’Etat-employeur

Le Conseil d’Etat s’attaque au statut du personnel de l’HFR et fusille le partenariat social

Le Conseil d’Etat a décidé de faire sortir le personnel des soins de l’Hôpital Fribourgeois de la LPers. C’est d’abord un très mauvais message adressé à toutes celles et ceux qui soignent les Fribourgeoises et les Fribourgeois. Avec une telle attitude, le Conseil d’Etat démontre aussi sa volonté de passer en force et programme des conflits pour plusieurs années.

Ces dernières semaines, les associations membres de la FEDE avaient clairement exprimé leur point de vue : Elles étaient prêtes à se mettre autour d’une table avec le Conseil d’administration de l’HFR et le Conseil d’Etat, mais uniquement dans le cadre de la LPers.

LIRE LA SUITE

Connaissez-vous les nouveaux candidats au Conseil d’État

Lien du questionnaire

Savez-vous quelle position ils défendent concernant le Service public ?
Comment ils perçoivent le rôle de l’État ?
En cinq questions ciblées, nous vous proposons de vous familiariser avec les sept nouveaux candidats, afin d’aller voter en connaissance de cause !

N’ont pas répondu :
Maurice Ropraz – Peter Wütrich – Stéphane Peiry

Communiqué de presse : Nouvelle loi sur l’ECAB

Cet après-midi, le Grand Conseil débattait de la nouvelle loi sur l’ECAB. Il a refusé à une large majorité – 71 voix contre, 26 pour et trois abstentions – de biffer l’article qui conduira le personnel de l’ECAB à sortir de la Lpers. Pour la FEDE, ce vote ouvre une brèche béante dans le statut de droit public du personnel de l’Etat.
La FEDE est inquiète et très déçue de ce vote qui n’a suscité aucun débat au Grand Conseil. Les députés ont montré leur peu d’attachement au service public.
La FEDE ne s’oppose bien sûr pas au confort du personnel de l’ECAB, qui pourra peut-être être augmenté grâce à ce changement législatif, mais la faîtière du service public est convaincue que ce nouveau statut du personnel de l’ECAB créera des inégalités de traitement qui vont susciter des tensions au sein du personnel de la fonction publique.
Lire la suite …


Presse :

2016-09-17 – La Liberté – Un statut source de tensions à venir

2016-09-07- FN – Grosser Rat ist für die Modernisierung

Pierre-Yves Oppikofer, le choc d’une disparition brutale

Pierre Yves OppikoferLa FEDE est orpheline de l’un des siens et non des moindres. Pierre-Yves Oppikofer est décédé subitement mercredi dernier à son domicile, à 61 ans. C’est une personne d’une richesse extraordinaire et d’une profonde humanité qui nous quitte. 

Depuis une dizaine d’années, Pierre-Yves s’engageait sans compter au sein de notre fédération. Il avait rejoint le secrétariat commun FEDE FOPIS lors de sa création, en février 2007. Secrétaire général de la FOPIS, il était également le suppléant du président de la FEDE.

Avec lui, nous perdons non seulement un collègue de grande valeur, mais surtout un homme tout à fait remarquable. C’était un modèle, tant il avait su rester, tout au long de son engagement, fidèle à ses convictions de justice et solidarité. Il n’était pas seulement un défenseur de ces valeurs au sein de la société et du monde du travail : on percevait en lui, au quotidien, à quel point il les vivait de manière cohérente dans sa vie personnelle.

Pierre-Yves était également un modèle de respect des autres. Il avait des qualités d’écoute hors norme. Il défendait ses membres, et ses idées, avec une conviction totale, mais toujours dans le calme et le respect de tous ses interlocuteurs, sans jamais chercher à imposer son point de vue par la force. Par-dessus tout, il respectait les règles de la démocratie, en acceptant les décisions prises par les instances dans lesquels il évoluait.

Grâce à cette attitude, Pierre-Yves a gagné non seulement le respect mais l’estime de tous, y compris de ses adversaires. Il était très écouté par les comités dans lesquels il s’engageait, ainsi que par l’ensemble de ses partenaires. Lorsqu’il y avait des décisions difficiles à prendre, il était toujours l’homme de bon conseil, capable de prendre du recul et d’analyser les situations avec calme et sérénité. Il était également l’homme qui atténuait les tensions et les conflits en ayant à cœur de rassembler et de construire des dynamiques collectives.

Pierre-Yves était également un spécialiste du droit du travail qui allait au fond des dossiers et qui défendait la cause des employés avec efficacité et détermination.

Mais vraiment, pour tous ceux qui l’ont côtoyé, ce n’est pas l’excellent professionnel qui manquera le plus, mais l’ami cher à la personnalité exceptionnelle, d’une discrétion et d’une fidélité à toute épreuve.

A ta famille qui te pleure nous adressons toutes nos condoléances.

Avec toute notre amitié

Oppikofer Pierre-Yves

Pierre-Yves-OppikoferLa FEDE a le profond regret de faire part du décès de
Monsieur Pierre-Yves OPPIKOFER, son estimé collaborateur.

La cérémonie des adieux aura lieu
le vendredi 26 août 2016 à 11h00
au Centre funéraire de Montoie à Lausanne.

Se référer à l’avis de la famille du 24 août dans le 24 Heures


Articles de presse :

rts.ch/info
Le Matin
20min.ch
Blick

Contrat collectif d’assurance-maladie

2013-10-18-GM

 

Tous les avantages des produits d’assurances-maladie avec un rabais collectif intéressant, grâce au partenariat entre la FEDE et le Groupe Mutuel.

Les prestations du contrat collectif

 

 

Assurance de base selon la LAMal: choisissez l’assurance obligatoire des soins ou un modèle alternatif destiné à offrir ce qui se fait de mieux en matière de couverture médicale (SanaTel, PrimaCare, Réseaux Managed care).

Assurances complémentaires: découvrez Global Solution, notre combinaison de prestations complémentaires idéale pour vos collaborateurs.

Global Solution -Un complément avantageux et exclusif

Global Solution est un produit novateur qui offre une prise en charge modulable selon 3 niveaux de couverture, le tout à un tarif avantageux.

Demandez-nous un conseil personnalisé

 

Navigation