FEDE
Fédération des Associations du Personnel du Service public du Canton de Fribourg

Statuts

STATUTS AU 1 JANVIER 2007
(Etat au 1er janvier 2011)

 FEDERATION
DES ASSOCIATIONS DU PERSONNEL
DES SERVICES PUBLICS DU CANTON DE FRIBOURG

 

Chapitre I : Constitution – but :

Article 1:
  1. La Fédération des associations du personnel des services publics du canton de Fribourg (ci-après FEDE) est une association au sens des art. 60ss du Code Civil Suisse.
  2. Elle regroupe les associations du personnel actives auprès du personnel de l’Etat de Fribourg (ci-après associations).
Article 2 :
  1. La FEDE a pour but de défendre les intérêts généraux du personnel de l’Etat de Fribourg en collaboration avec les associations.
  2. Elle peut également intervenir pour soutenir une ou plusieurs associations à la demande de celles-ci.
Article 3 :

Les associations conservent leur autonomie et s’organisent selon leurs statuts.

Chapitre II : Organisation

Article 4 :

Les organes de la FEDE sont :

a.  l’assemblée des délégué-e-s
b . le comité
c.  le bureau
d.  le secrétariat

Chapitre II bis : Assemblée des délégué-e-s

Article 5 :
  1. L’assemblée des délégué-e-s est composée des représentant-e-s élu-e-s par les associations à raison d’un-e délégué-e par 50 membres ou fraction de 50. Chaque association a droit à trois délégué-e-s au minimum. La cotisation versée l’année précédente tient lieu de justificatif pour le décompte des membres.
  2. Les membres du comité participent de droit à l’assemblée des délégué-e-s avec voix consultative. Ils peuvent disposer d’une voix délibérative s’ils sont délégués par leur association.
Article 6 :

L’assemblée des délégué-e-s a les attributions suivantes :

a.  Elle nomme le/la président-e de la FEDE, le/la caissier-ère ainsi que les autres membres du bureau;
b.  Elle ratifie la désignation des membres du comité proposés par les associations;
c.  Elle désigne deux vérificateurs-rices des comptes et un suppléant;
d.  Elle approuve les comptes annuels ainsi que le budget et fixe la cotisation;
e.  Elle approuve le rapport annuel;
f.  Elle décide des propositions qui lui sont soumises par le comité et les associations;
g.  Elle statue sur l’admission, la démission ou l’exclusion d’associations;
h.  Elle prend, au besoin, toute décision non prévue par les statuts;

Article 7 :
  1. L’assemblée des délégué-e-s est convoquée par le comité, au moins une fois par année, en règle générale en automne. Elle peut aussi être convoquée à la demande écrite et motivée d’une association de la FEDE.
  2. L’ordre du jour préparé par le comité, sera mentionné sur la convocation qui parviendra aux associations, au moins trois semaines avant la date de l’assemblée.
Article 8 :

Les propositions des associations doivent parvenir à la présidence de la FEDE dix jours au moins avant l’assemblée.

Article 9 :

Les nominations se font à la majorité absolue. Au deuxième tour éventuel, la majorité relative est suffisante. Les nominations sont valables pour une période de trois ans jusqu’à la fin d’une période triennale. La date du 1.1.2007 marque le début d’une période.

Chapitre II ter : le comité

Article 10 :

Le comité siège une fois par trimestre au moins.

  1. Il se compose de la présidence, du/de la caissier-ère et des président-e-s des associations ou des représentant-e-s de ces dernières.
  2. Le droit de représentation est fixé comme suit :
    –  1 délégué-e jusqu’à 500 membres
    –  2 délégué-e-s de 501 à 1000 membres
    –  3 délégué-e-s pour plus de 1001 membres.
  3. Les représentant-e-s de la FEDE dans les commissions permanentes sont invité-e-s aux séances de comité avec voix consultative.
  4. En cas de vote par appel nominal, les membres du comité disposent d’un nombre de voix égal à celui dont a droit chaque association à l’assemblée des délégués-es.
Article 11 :

1. Le comité :
– gère les intérêts de la FEDE
– exécute les décisions de l’assemblée des délégué-e-s
– représente la FEDE auprès des associations et des autorités cantonales comme vis-à-vis des tiers. S’agissant de
commissions et autres groupes de travail, il peut faire appel à des personnes choisies en dehors du comité
– assure l’information des activités de la FEDE auprès de ses associations
2. Il peut confier l’exécution de ces décisions au bureau

 Article 12 :

La rémunération des membres du comité est indiquée dans le budget qui est approuvé par l’assemblée de délégué-e-s. Les membres du bureau sont rémunérés selon les dispositions de l’article 18.

Article 13 :

La présidence de la FEDE et un membre du bureau engagent celle-ci en matière financière et de contrat avec des tiers en signant collectivement à deux.

Article 14 :

Si les circonstances le justifient, l’assemblée des délégué-e-s ou le comité peut faire appel à une commission et lui déléguer des compétences.

Chapitre II quater : Le bureau

Article 15

Le bureau se compose de la présidence, du/de la caissier-ère ainsi que de cinq autres membres nommés par l’assemblée des délégué-e-s.

Article 16

Le bureau siège aussi souvent que nécessaire mais au minimum une fois entre chaque séance de comité. Chaque membre du bureau dispose d’une voix délibérative.

Article 17
  1. Le bureau, sur délégation de compétences du comité, gère directement les intérêts de la FEDE et exécute les décisions du comité. Il assure la rédaction de l’information destinée tant au comité qu’aux associations.
  2. Le bureau est responsable du fonctionnement administratif du secrétariat.
Article 18

Les membres du bureau sont rémunérés selon un barème fixé par le comité.

Chapitre II quinquiès : Le secrétariat

Article 19

Le secrétariat est composé :

–  du/de la président-e qui fonctionne également comme secrétaire général-e

–  de son adjoint-e qui l’assiste dans sa tâche et le supplée lorsque c’est nécessaire

–  du personnel politique supplémentaire si nécessaire

–  de la ou des personnes en charge des tâches administratives

Article 20

Le secrétariat rend compte de son activité au comité et établit le rapport annuel pour l’assemblée des délégué-e-s.

Article 21

Le comité fixe les cahiers des charges des membres du secrétariat.

Chapitre IV : Fortune et contributions

Article 22

Les ressources de la FEDE sont composées :

  1. des cotisations des associations dont le montant est fixé au début de chaque période triennale (cf. art. 9)
  2. de la contribution de soutien du personnel de l’Etat
  3. de la subvention de l’Etat pour autant que celle-ci soit octroyée pour l’exercice en cours
Article 23

Les comptes de la FEDE sont bouclés à la fin de chaque année civile. Ils sont soumis à l’assemblée des délégués-es après révision par les vérificateurs des comptes. Ils sont de surcroît soumis au contrôle d’une société fiduciaire.

Chapitre V : Admission, démission et exclusion

Article 24

Toute demande d’admission doit être présentée par écrit au comité et ratifiée par l’assemblée des délégué-e-s. Elle sera accompagnée d’un exemplaire des statuts de l’association et d’une indication sur le nombre de membres cotisants travaillant dans le champ d’activité de la FEDE.

Article 25

La démission d’une association n’est recevable que si elle est donnée par écrit, dans un délai de six mois pour la fin d’une année civile. Les cotisations en retard restent dues.

Article 26
  1. L’exclusion peut être prononcée par l’assemblée des délégué-e-s si le but et l’organisation d’une association ne concordent plus avec ceux de la FEDE.
  2. Les cotisations restent dues jusqu’à la date de l’exclusion.

Chapitre VI : Dissolution

Article 27

Une ou plusieurs associations représentant au moins ¼ des membres cotisants peuvent demander la dissolution de la FEDE. Une assemblée des délégué-e-s extraordinaire sera alors convoquée et, en cas d’acceptation de la proposition de dissolution, fixera la procédure à suivre et désignera l’organe de liquidation. La décision de dissolution doit être prise à la majorité des 2/3.

Chapitre VII : Dispositions transitoires et finales

Article 28

En dérogation des dispositions de l’article 22, lettre a, les cotisations seront fixées chaque année durant la première période triennale (2007 à 2009).

Article 29

Les statuts sont entrés en vigueur pour la première fois le 28 novembre 1946. Ils ont été modifiés par les assemblées des délégué-e-s du 14 décembre 1967, 16 décembre 1976, 12 décembre 1984, 12 décembre 1994, 13 décembre 1995, 27 novembre 2002 et 29 novembre 2006, 24 novembre 2010.

L’assemblée ordinaire du 29 novembre 2006 a fixé l’entrée en vigueur des présents statuts au 1er janvier 2007.

L’assemblée ordinaire du 24 novembre 2010 a fixé l’entrée en vigueur des modifications ratifiées au 1er janvier 2011.

 

Le président : le suppléant :
Bernard Fragnière Pierre-Yves Oppikofer

 

Navigation